Aéroport de Palma de Majorque

L’aéroport de Palma de Majorque, situé sur l’île du même nom, est le troisième aéroport d’Espagne, avec 26 millions de voyageurs par an.

Il a ouvert au public en 1958, à Son Sant Joan. À l’origine, c’était un aéroport militaire, mais l’Armée espagnole y a progressivement réduit son activité, jusqu’à laisser complètement la place à l’aviation civile.

Aujourd’hui, Majorque n’est pas seulement la plus grande île des Baléares, c’est aussi une des principales îles de la Méditerranée. Sans surprise, donc, elle attire des touristes de l’ensemble de l’Europe et de l’Afrique du Nord.

Parmi les voyageurs, lesquels sont concernés par la réglementation européenne ? On vous l’explique dans cet article.


Vos droits à l’aéroport de Palma de Majorque

Bien que les Baléares soient des îles, elles font partie de l’Espagne. Elles appartiennent donc à l’espace communautaire Européen. C’est donc bien la réglementation européenne qui s’impose à ce territoire.

Et bien sûr, le règlement (CE) N° 261/2004 s’applique, lui aussi. Ce règlement garantit un certain nombre de droits pour les usagers de l’avion sur l’espace communautaire européen.

Il prévoit entre autres un tableau d’indemnisation forfaitaire en cas de retard, d’annulation ou de refus d’embarquement.

Montant des indemnisations

Ces indemnisations dépendent de la distance parcourue par votre vol et du retard à l’arrivée.

En cas de réacheminement, une décote peut être appliquée sur ces indemnisations, mais la base forfaitaire est la suivante :

250€ pour un vol de moins de 1500 km avec plus de 2 heures de retard

400€ pour un vol communautaire de plus de 1500 km ou un vol extra-communautaire de 1500 à 3500 km avec plus de 3 heures de retard

600€ pour un vol extra-communautaire de plus de 3500 km avec plus de 4 heures de retard.


Quels vols couvre le règlement (CE) N° 261/2004 ?

Ce règlement concerne :

tout vol en provenance d’un aéroport de l’espace communautaire européen (y compris la Suisse, la Norvège et l’Islande)

tout vol à destination d’un aéroport de l’espace communautaire européen (y compris la Suisse, la Norvège et l’Islande) opéré par une compagnie basée dans l’un de ces pays.

Si votre avion part de l’aéroport de Palma de Majorque, le règlement (CE) N 261/2004 s’applique, sauf si vous y êtes en transit. Si votre vol est à destination de Palma de Majorque, cela dépend de quel aéroport vous êtes parti et de quelle compagnie assure le vol. Elle-même doit être basée dans l’espace communautaire.


Grève à l’aéroport de Palma de Majorque

L’indemnisation prévue par le règlement (CE) N° 261/2004 n’est pas automatique. Elle implique que la responsabilité de la compagnie aérienne soit avérée.

Le fait qu’un vol ait lieu ne dépend pas seulement des compagnies aériennes. D’autres personnes y travaillent et elles ont d’autres employeurs. Les bagagistes travaillent pour des entreprises tierces. Les contrôleurs aériens travaillent pour les aéroports, etc. S’ils sont en grève, la compagnie n’est pas responsable, elle n’a donc pas à vous indemniser. Si ce sont les personnels navigants de la compagnie, en revanche, celle-ci est responsable. Elle doit donc vous indemniser.


Indemnisation pour un retard de vol à l’aéroport de Palma de Majorque

Si votre vol a du retard, l’indemnité s’applique suivant la grille forfaitaire prévue par le règlement (CE) N° 261/2004. Cependant, si le retard reste en dessous des seuils prévus par la réglementation, vous n’aurez droit à aucune indemnisation.


Demander une indemnisation pour un vol annulé à Palma de Majorque

En cas d’annulation, la situation est différente. Elle implique la suppression pure et simple de votre vol, et éventuellement la mise en place d’un nouveau vol avec un nouveau numéro.

Si votre vol est annulé, vous aurez droit à une indemnisation. Mais le retard occasionné est en dessous des seuils, celle-ci fera l’objet d’une décote. Elle passe :

de 250 à 125€ pour un vol de moins de 1500 km avec moins de 2 heures de retard

de 400 à 200€ pour un vol communautaire de plus de 1500 km ou un vol extra-communautaire de 1500 à 3500 km avec moins de 3 heures de retard

de 600 à 300€ pour un vol extra-communautaire de plus de 3500 km avec moins de 4 heures de retard.


Surbooking d’avion à l’aéroport de Palma de Majorque

Si votre vol a subi un surbooking, il est possible que la compagnie vous refuse l’embarquement. Dans ce cas, elle doit vous indemniser suivant la grille forfaitaire prévue par le règlement (CE) N° 261/2004. Si elle parvient à vous réacheminer dans un délai raisonnable, cette indemnité peut faire l’objet de la même décote qu’à la suite d’une annulation.


Que faire en cas de problème de vol à l’aéroport de Palma de Marjorque ?

Si votre vol est annulé ou retardé, il y a des chances que vous l’appreniez par les affichages présents dans l’aéroport. Dans le cas d’un refus d’embarquement, il est plus probable que vous l’appreniez par les personnels au sol de la compagnie aérienne.

Dans tous les cas, cette dernière reste votre interlocuteur prioritaire. Prenez soin de :

demander le motif de l’incident

vous renseigner sur les délais de résolution

si on vous a refusé l’embarquement, demandez l’indemnité forfaitaire à laquelle vous avez droit

si votre retard implique de manger ou dormir à l’aéroport, demandez à être pris en charge par la compagnie. C’est une obligation pour celle-ci.

Vous avez droit à deux appels téléphoniques. Si quelqu’un vous attend à l’arrivée, profitez-en pour l’avertir.

En cas d’annulation ou de surbooking, vous pouvez demander un remboursement. Attention toutefois, celui-ci signifie que vous renoncez à prendre ce vol. Vous renoncez aussi à vos droits auprès de la compagnie par la même occasion.


Delayed vous aide en cas de perturbation à l’aéroport de Palma de Majorque

Vous n’avez pas demandé l’indemnisation à laquelle vous pensez avoir droit et vous avez peur qu’il soit trop tard ? La plupart des états membres de l’Union européenne vous donnent deux ans de délai pour faire une réclamation.

Si les délais d’indemnisation sont longs et si le résultat n’est pas toujours sûr, vous avez une solution : laisser une entreprise spécialiste s’en occuper à votre place.

Delayed, spécialiste des droits des usagers de l’avion, prend en charge votre réclamation. Si vous avez subi un retard, une annulation de vol ou un surbooking, contactez-nous, et récupérez jusqu’à 600€.

Simplifiez-vous la vie, passez par Delayed pour votre demande d’indemnisation !

  • Demande gratuite
  • Réponse immédiate
Vérifier mon indemnisation