Comment être surclassé en avion ?

Quand vous avez de la chance, une compagnie aérienne peut vous surclasser. Une place disponible et vous voilà en classe affaires pour le prix d’un vol en économique.

La compagnie vous facture souvent un supplément. Mais cela reste beaucoup moins cher que si vous aviez directement payé votre billet en classe affaires.

Quelle différence y a-t-il entre les classes économique et affaires ? Si vous n’êtes pas habitué au voyage en avion, la classe économique pourra déjà vous faire de beaux souvenirs. Mais la classe affaires ou la première classe sont à un autre niveau. Vous y trouverez des sièges plus larges, un menu gastronomique, etc.

Bien sûr, tout ça ne coûte pas le même prix. Entre un vol en classe économique ou en classe affaires, on passe souvent du simple au triple.

Le voyage surclassé vous offre une occasion de voyager dans les meilleures conditions au prix de la classe économique.

Découvrez comment forcer la chance pour accéder à ce type d’offre.

Être surclassé en avion, une affaire de probabilités

Il y a un certain nombre de places dans un avion. La plupart des sièges sont en classe économique, mais il y a aussi un certain nombre de sièges en classe affaires, voire en première classe.

Même s’ils sont beaucoup plus chers, la compagnie a intérêt à les attribuer, eux aussi. Il n’est donc pas rare qu’un passager avec un billet pour la classe économique y ait accès.

Les raisons sont logiques. Pour chaque vol, la compagnie aérienne a intérêt à remplir l’appareil. S’il n’y a pas assez de passagers pour remplir la classe affaires, le surclassement des passagers en économique est une solution.

Celui-ci sera souvent payant, mais reste beaucoup plus avantageux qu’un billet en classe affaires. Parfois, il pourra arriver qu’il soit gratuit, cela dépend de la politique de la compagnie aérienne qui vous transporte. Tout dépend aussi du contexte dans lequel vous vous retrouvez surclassé (geste commercial).

comment surclasser avion

Qu’est-ce qui peut bloquer votre surclassement ?

Même si les serveurs informatiques de la compagnie proposent le surclassement, il est possible que certains facteurs jouent contre vous.

Pour rappel, il dépend des places disponibles en classe affaires ou en première classe. Si vous faites partie des chanceux qui voleront surclassés, vous aurez sûrement une place isolée entre deux personnes avec un billet « affaires ». Si vous voyagez en couple, vos chances d’obtenir un surclassement sont donc moindres.

Elles le sont encore plus si vous voyagez en famille. Dans ce cas, le surclassement est quasiment impossible. La compagnie ne pourra pas vous proposer de rester groupés en classe affaires. De plus, la présence d’enfants n’est souvent pas compatible avec la tranquillité recherchée par les voyageurs en classe affaires.

Enfin, une mauvaise présentation peut jouer contre vous alors que vous étiez éligible. Compte tenu du niveau de standing, une apparence négligée peut vous en fermer la porte.

Comment augmenter vos chances de voler surclassé

Ce qui suit n’est pas infaillible. Mais si vous avez un billet en classe économique, ça ne coûte rien d’essayer.

Dans « classe affaires », il y a « affaires ». Ceux qui voyagent ainsi le font souvent dans le cadre de déplacements professionnels. Autrement dit, c’est surtout en semaine que la classe affaires est pleine.

Cette classe sera beaucoup plus vide le week-end. Mais les compagnies vont voler avec les mêmes avions. La classe affaires étant vide, la compagnie a tout intérêt à la remplir. Vous avez donc vos chances d’être surclassé avec un billet en classe économique.

En vous présentant très tôt à l’enregistrement, vous augmentez également vos chances. Sur la plupart des vols réguliers, il y a des passagers surclassés. Les premiers arrivés sont les premiers servis. La plupart des passagers arrivent entre 2 et 4 heures avant l’embarquement. Pour avoir toutes vos chances, comptez plutôt 8 à 10 heures.

À l’inverse, vous pouvez aussi attendre la toute dernière minute pour l’enregistrement. S’il reste des places en classe affaires, vous avez vos chances d’être surclassé. Attention tout de même à être à l’heure pour l’embarquement.

etre surclasse en avion

Les Miles, un système de fidélisation présent chez de nombreuses compagnies aériennes

Le surclassement est une affaire de probabilités : plus vous prenez l’avion, plus vous avez de chances qu’on vous le propose.

Mais c’est aussi une affaire de fidélisation. La plupart des compagnies aériennes ont un programme, les Miles, qui permet de récompenser les clients qui ont fait le plus de distance avec elles. Chez une compagnie comme Air France, cela passe par le programme Flying Blue.

C’est un exemple, mais d’autres compagnies ont des programmes de fidélisation similaires.

Flying Blue est applicable à plusieurs compagnies. On y retrouve Air France, KLM, Transavia, Aircalin et TAROM. Gratuit à l’adhésion, ce programme permet de cumuler des Miles.

Le principe est simple. Il est basé sur le nombre de kilomètres parcourus avec une compagnie, ou plutôt le nombre de miles, l’unité de mesure. Chaque mile parcouru vous rapporte un point. Avec un vol long-courrier, le cumul peut aller très vite.

Le programme vous permet d’obtenir de grosses réductions sur certains billets d’avion. Le programme Flying Blue a aussi un service client dédié, auquel vous pouvez demander directement un surclassement. Celui-ci est payable en Miles.

Attention, toutefois, là encore, le surclassement reste dans la limite des places disponibles.

Le surclassement, un geste commercial

Un surclassement est un avantage que la compagnie aérienne propose à certains passagers. Il permet de fidéliser ses clients, mais aussi de leur donner envie de réserver directement en classe affaires pour un autre vol.

Néanmoins, la compagnie a un intérêt à proposer le surclassement : éviter que la classe affaires ne vole à vide.

Le surclassement peut être un geste commercial. En cas de désagrément, d’incident pendant ou avant un vol, la compagnie peut vous attribuer une place en classe affaires comme compensation.

Si vous avez subi une annulation de vol, un retard ou un surbooking, il est possible que la compagnie vous fasse ce type d’offre.

Bien sûr, ce n’est pas garanti. En revanche, si vous êtes dans une de ces trois situations, vous avez peut-être droit à une indemnité forfaitaire. Celle-ci peut aller jusqu’à 600 €. Il est important de noter que si vous acceptez une offre compensatoire de la part de votre compagnie aérienne à la suite d’une annulation, d’un retard ou d’un surbooking, vous ne pouvez avoir droit à une indemnisation.

Delayed est une entreprise spécialiste de l’indemnisation des voyageurs aériens. Vous avez subi un retard, une annulation ou un surbooking ? Nous vous aidons à faire valoir vos droits.

Cliquez pour noter ce post !
[Total: 0 Average: 0]

Un problème avec votre vol ? Obtenez jusqu’à 600 € d'indemnités !

Vérification gratuite Réponse instantanée Demande simplifiée
Vérifier mon éligibilité
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

logo-delayed

Delayed est une société spécialisée dans la protection des droits des passagers aériens. Nous obtenons pour eux une indemnisation en cas de vol annulé, de retards de vol ou de refus d'embarquement en appliquant la règlementation européenne CE 261. Nos équipes s’occupent de toutes les démarches nécessaires à l’obtention des indemnités dues de la vérification de votre demande au versement de votre argent.