Comment se faire rembourser un billet d’avion Emirates ?

Emirates est une compagnie aérienne parmi les plus réputées au monde. Son siège social est à Dubai, aux Émirats Arabes Unis, qui font beaucoup d’efforts pour devenir une destination touristique de premier plan.

Mais ce n’est pas sur le tourisme aux Émirats Arabes Unis que la compagnie fait vraiment recette. Dubai, siège social d’Emirates, est une escale vers d’autres destinations, notamment en Afrique et en Asie.

Basée dans l’un des pays les plus riches du Golfe Persique, Emirates se veut une vitrine de celui-ci. Elle est connue notamment pour sa première classe, vous offrant des conditions de voyage d’exception.

Spécialisée dans les vols longs-courriers avec escales, Emirates est donc une compagnie de grande qualité, mais avec des tarifs élevés. Emirates n’étant pas une compagnie européenne, on peut se demander quels sont les droits des voyageurs. Cet article vous l’explique en détail.

La politique de remboursement d’Emirates pour les billets d’avion

Contrairement à d’autres compagnies, les billets d’avion d’Emirates sont souvent remboursables, au moins en option, et ce, quel que soit le type d’offre. Bien sûr, il est aussi possible de modifier votre vol.

Comme pour beaucoup d’autres compagnies, on compte trois classes :

  • Économique
  • Affaires
  • Première

La classe Économique compte trois offres :

  • Saver : le tarif le plus bas ;
  • Flex : l’offre intermédiaire ;
  • Flex Plus : une offre avec des avantages supplémentaires.

Par défaut, les offres Saver et Flex ne vous donnent pas droit au remboursement de vos billets. Mais celui-ci est en option. Pour un supplément de 100 €, votre billet devient remboursable. Toutefois, il reste une pénalité à votre charge si vous ne vous présentez pas.

L’offre Flex Plus, elle, est remboursable et modifiable par défaut.

En classe Affaires, c’est là aussi à partir de l’offre Flex Plus que le remboursement est compris dans votre billet. Dans le cas contraire, il est possible, moyennant un supplément. Celui-ci varie entre 150 et 400 €, selon l’offre que vous avez souscrite.

En première classe, là encore, le remboursement est possible sur un vol en classe Flex Plus. Sur une offre Flex simple, il faudra payer un supplément de 200 €. Mais les pénalités en cas de non-présentation peuvent, elles, monter jusqu’à 800 €.

Emirates a donc un positionnement premium jusque sur ses services. De nombreuses options sont proposées, moyennant supplément. Et parmi elles, on trouve le remboursement.

billet d’avion Emirates

Quels motifs vous donnent droit à un remboursement auprès d’Emirates ?

En plus des options de remboursement prévues avec votre billet d’avion, Emirates vous propose un assurance annulation. Celle-ci est gérée par AIG, une assureur américain.

On retrouve la couverture classique proposée par la plupart des garanties annulation :

  • décès du titulaire de la carte d’embarquement ou de l’un de ses proches ;
  • accident de l’assuré avec annulation ou modification du vol ;
  • licenciement ;
  • convocation à un jury ;
  • grossesse…

En option, l’assurance annulation proposée par AIG vous propose aussi une garantie Fermeture de l’espace aérien. Parmi les destinations proposées par Emirates, certaines ne sont pas très stables, politiquement. Cette option a donc une vraie raison d’être.

Toutefois, avant de souscrire, si vous avez payé avec une carte Visa Premier ou une Gold Mastercard, regardez l’assurance qui l’accompagne. Ces cartes premium offrent généralement des garanties avantageuses pour les voyageurs.

Dans certains cas, il ne s’agit plus de dispositions contractuelles, mais légales. Si votre vol est retardé, annulé ou surbooké, le règlement européen (CE) N° 261/2004 prévoit des cas de figure vous donnant droit à un remboursement.

En cas de surbooking, par exemple, Emirates devra soit vous réacheminer, soit vous rembourser si aucune option ne vous convient. Cela vaut aussi en cas d’annulation de vol. En cas de retard, le remboursement n’est possible qu’à partir de 5 heures de retard.

Si vous prenez un vol Emirates au départ d’un aéroport de l’Union Européenne ou de la Suisse, l’Islande ou la Norvège, ce règlement vous concerne. Cela vaut même si vous prenez un vol avec escale.

Si votre vol est à destination d’un aéroport européen, vous êtes concernés uniquement si la compagnie qui vous transporte est elle-même européenne. Ce n’est pas le cas d’Emirates, donc le règlement (CE) N° 261/2004 ne s’applique pas.

Comment vous faire rembourser auprès d’Emirates ?

Selon la raison pour laquelle vous demandez un remboursement, la démarche varie. Mais si vous n’avez pas acheté votre billet auprès d’une agence de voyages, Emirates reste votre principal interlocuteur.

Quand vous achetez un billet d’avion, vous devez bien faire la distinction entre la billetterie qui vous l’a vendu et la compagnie qui vous transporte. Si vous êtes passés par une agence de voyages, vous pourrez demander une modification de vol dans les 24 mois qui suivent l’achat de votre billet. Une fois passé ce délai, vous pourrez directement remplir le formulaire de remboursement sur le site d’Emirates.

Si vous avez acheté votre billet auprès d’Emirates, vous pourrez directement remplir ce formulaire.

Autre cas de figure, votre billet n’est pas remboursable mais vous avez une assurance annulation. Vous pouvez y avoir souscrit avec votre billet d’avion ou en bénéficier avec votre carte bancaire. Dans un cas comme dans l’autre, vous devrez annuler votre billet et récupérer les taxes aériennes. Ensuite, seulement, vous contacterez l’assureur, en leur transmettant l’attestation d’annulation remis par la compagnie.

Enfin, si vous rencontrez une perturbation et si vous pensez que cela entre dans le champ du règlement (CE) N° 261/2004, la première chose à faire est de vous informer auprès d’Emirates.

Vous devrez demander, notamment, la raison du retard ou de l’annulation de vol. Si on vous a refusé l’embarquement à cause d’un surbooking, le remboursement est de droit, mais vaut renoncement à votre voyage.

avion Emirates billet

Il n’y a pas que le remboursement, vous pouvez aussi demander une indemnisation auprès d’Emirates

Pour qu’il y ait remboursement, il faut qu’il y ait renoncement au vol. Mais dans certains cas, ce n’est pas la meilleure option, quand vous devez rentrer de vacances, par exemple.

Mais vous ne devez pas nécessairement renoncer à toute compensation financière. Si votre vol est au départ d’un aéroport européen, et si la responsabilité d’Emirates est avérée, vous pouvez demander une indemnité forfaitaire. Celle-ci est possible en cas de retard, d’annulation de vol et de surbooking. Elle évolue en fonction de la durée du vol et de l’ampleur du retard.

Emirates assure souvent des vols long-courriers. Si votre vol est annulé, par exemple, vous pouvez toucher jusqu’à 600 € d’indemnisation. En cas de retard inférieur à 4 heures, elle descend à 300 €. Cette grille d’indemnisation est elle aussi fixée par le règlement (CE) N° 261/2004. Delayed, spécialiste des droits des usagers de l’avion, vous accompagne pour vous aider à en bénéficier.

Cliquez pour noter ce post !
[Total: 0 Average: 0]

Un problème avec votre vol ? Obtenez jusqu’à 600 € d'indemnités !

Vérification gratuite Réponse instantanée Demande simplifiée
Vérifier mon éligibilité
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

logo-delayed

Delayed est une société spécialisée dans la protection des droits des passagers aériens. Nous obtenons pour eux une indemnisation en cas de vol annulé, de retards de vol ou de refus d'embarquement en appliquant la règlementation européenne CE 261. Nos équipes s’occupent de toutes les démarches nécessaires à l’obtention des indemnités dues de la vérification de votre demande au versement de votre argent.